Attention! suite au couvre feu les horaires des séances des films , des spectacles, des conférences, des rencontres de la médiathèque peuvent être modifiés! vérifiez les dans Agenda !

LES QUATRE MURS D'ESMERALDA DA COSTA

Une ode vidéo à la fécondité de la vie, en ces temps confinés et troublés.


« Nous sommes toutes et tous entre quatre murs… et demain, entre ces quatre murs il fera jour ». Esmeralda Da Costa, mai 2020.
C'est un très beau témoignage, en même temps qu'une réflexion personnelle à visée universelle, auxquels nous convie Esmeralda Da Costa, artiste vidéaste et plasticienne (une exposition lui a été consacrée à Anis Gras en 2019, lire ci-dessous).
« Il y a toujours eu quatre murs » combine des images tournées en confinement dans son appartement du 18e arrondissement et des extraits de ses vidéos et vues d’installations. Le confinement, les murs réels ou imaginaires et symboliques, le lien, les connections avec les autres, le monde extérieur, l'introspection et le voyage, le cours du temps: autant de thématiques entrechoquées dans un récit synthétique au rythme endiablé.

Texte : Mélina Boetti
Montage vidéo : Jean-Baptiste Raimondi et Esmeralda Da Costa
Images et bande sonore : Esmeralda Da Costa .


Esmeralda Da Costa a grandi à Arcueil où elle a d’abord pratiqué la boxe en compétition. Après des études de sociologie, elle est diplômée de la Villa Arson (école nationale supérieure d'art située Nice) avec les félicitations du jury en 2011. Elle est lauréate de l’Opline Prize 2018. Elle vit aujourd'hui à Paris et travaille au Pré Saint-Gervais.
Dans son œuvre artistique, Esmeralda Da Costa explore les tensions constitutives de l’identité et la relation de l’individu à son environnement par la performance, l’installation vidéo, la photographie et la gravure. L’exposition Altera(c)tions lui a été consacrée l’automne dernier à Anis Gras, où son travail a pris un tournant plus plastique, en ouvrant son regard sur un monde en profonde mutation. Nature menacée, manipulation de l’information, évolution des rapports humains, autant de problématiques induites par les nouvelles technologies, dont l’artiste fait également un support interactif pour ses œuvres..

Commentaires