Attention! suite au couvre feu les horaires des séances des films , des spectacles, des conférences, des rencontres de la médiathèque peuvent être modifiés! vérifiez les dans Agenda !

FABRIQUEZ VOTRE MOBILE AVEC JEROME GELES

Un tuto pour tutoyer l'univers fabuleux de l'artiste, qui exposera à la galerie Gonzalez la saison prochaine.


Voici un atelier enrichissant à plus d'un titre : d'abord parce qu'il vous permettra de réaliser un mobile qui embellira les cimes de votre salon. Ensuite parce que cette vidéo permet d'ouvrir une petite porte sur la démarche artistique de Jérome Gelès.

Jérome Gelès est en résidence dans l’espace Gonzalez depuis plusieurs mois pour préparer son exposition qui se tiendra dans la galerie municipale à partir du mois de janvier 2021.
Une perspective excitante, tant l'univers artistique de Jérome Gelès est enchanteur : des mobiles, des assemblages imaginées et fabriquées à partir de rouages, pièces de machines, ombrelles, vieux téléviseurs, boites ou autres emballages…Des formes aériennes ailées qui se mettent en mouvement dans l'air en prise avec la gravité. Grâce à leurs voiles de papier, elles flottent lentement dans l’espace intérieur au-dessus du sol, comme dans une respiration apaisée.



Né en 1984 à Paris, Jérôme Gelès vit et a son atelier à Arcueil.
Il est diplômé de l’Ecole Nationale des Beaux-arts depuis 2011 et a suivi une formation dans les ateliers de Tadashi Kawamata et Anne Rochette.
Artiste plasticien fasciné par les grands inventeurs, il s’intéresse à l’ingénierie du beau dès son enfance. Dans le garage de ses parents, ses découvertes le mènent sur le chemin du fantastique. Proche de l’art cinétique du néerlandais Theo Jansen, inspiré par les sculptures de Tinguely, il donne vie à un monde où se mêlent allégresse et ingéniosité et une poétique du mouvement à travers des sculptures volantes.
Suite à son séjour en Afrique et sa formation à l’École des Beaux-Arts de Kumassi au Ghana, il s’intéresse aux objets du quotidien, les assemblages et la récupération.
L’artiste a participé aux Designers’ Days 2014 où il a survolé le Tout-Paris avec des drones téléguidés. La même année, il investit le Palais de Tokyo avec ses sculptures aériennes puis présente, l’année suivante, ses sculptures volantes, dont le ballon d’hélium, à la Fondation Louis Vuitton. En 2018, son œuvre l’Albatros est présentée au Grand Palais et, Ses Brosses à Dents, au Centre Pompidou.

Commentaires