Attention! suite au couvre feu les horaires des séances des films , des spectacles, des conférences, des rencontres de la médiathèque peuvent être modifiés! vérifiez les dans Agenda !

DANIEL GARDE, LA CHANSON CONTINUE

Après des décennies de tournées dans les cabarets et les écoles, le troubadour arcueillais cultive plus que jamais sa passion. Ecologiste de la première heure, il s'adresse même aux jeunes générations dans sa dernière chanson: « Bravo, brave Greta dit ».

L'écologie ça ne date pas d'aujourd'hui. Et si l'auteur-compositeur-interpète Daniel Garde rend hommage dans sa dernière création à la jeune militante Greta Thunberg sur sa chaîne You tube, c'est pour lui dire «vas-y, c'est formidable ce que tu fais», tout en cherchant à défendre un peu sa génération à lui, souvent pointée du doigt. «Des élus écolos, il y en avait déjà dans les années 70», précise-t-il.

A 75 ans, Daniel Garde veut montrer qu'on peut toujours être actif et « désirer transmettre, créer, relier les générations entre elles».

D'autant plus que les thématiques qui ont irradié un répertoire de chansons patiemment brodé au fil des 50 dernières années, sont plus que jamais sur le fil de l'actualité en 2020: l'écologie donc, mais aussi le féminisme et le pacifisme. 


 

Petit résumé d'une carrière exemplaire, une vie artistique qui a commencé par la rencontre avec Chantal, sa compagne de toujours, à la scène comme à la ville, emportée par la maladie en 2017. « Elle a été un moteur pour moi. Quand je l'ai rencontrée elle jouait dans une troupe de théâtre. On a monté notre duo de chansons au début des années 1970 ». Ensuite le duo a mené sa barque, réussi à vivre de son art, avec l'aide de petits boulots, mais toujours la chanson au premier plan de la vie. Les écoles d'Arcueil  ont même invité Chantal et Daniel à se produire dans les années 80, lorsqu'ils se lancèrent dans l'animation scolaire et la création de comédies musicales. Avant c'était surtout les cabarets parisiens, avec des habitudes Chez Georges dans le quartier latin. C'était la belle époque Rive gauche des Brassens, Louki, Ferrat, Barbara... Cette tradition Rive gauche ne les a pas lâchés. « A dix-sept ans j'ai découvert les Beatles, mais je suis resté fidèle aux textes de Georges Brassens », avoue Daniel, qui a un peu aujourd'hui le sentiment que les jeunes générations de chanteurs ne « s'appuient plus sur le passé ». 

Chantal et Daniel, qui se sont baptisés Chant.tonnant à la fin des années 90, ont enregistré plusieurs disques vinyls et CD autoproduits au fil de leur carrière. Vous retrouvez une partie de ce répertoire sur leur chaîne Youtube. Après la mort de sa compagne, Daniel a repris le flambeau. Et sur les conseils d'un ami, s'est intéressé aux logiciels de musique assistée par ordinateur.

Il met notamment en musique des textes de notre patrimoine national (Rimbaud, Villon, Hugo). Mais il compose aussi de petits bijoux tels que «L'élastique de mes chaussettes», qui a recueilli un franc succès à Anis Gras l'an dernier lors d'une soirée poésie. 

Désormais il serait bien content d'être épaulé par un pianiste ou un violoncelliste, pour se produire encore sur la scène pourquoi pas. Et pour que continuent de résonner ses belles chansons françaises. Arcueillaises, plus précisément !

____________

Ecouter les chansons de Chant.tonnant : https://www.youtube.com/channel/UCNgonuPNQBAtNsRYxA_kIfg

 

 


Commentaires