Suite au report de sa tournée européenne, annulation du concert de Klô Pelgag du vendredi 28 janvier

VISIO-CONFERENCE D'HISTOIRE DE L'ART: ARTISTES DU XXIe SIECLE

Ce jeudi 11 mars, débute un cycle de trois conférences pour découvrir les richesses de l'art actuel, avec Raphaëlle Fonfroide de Lafon.

© 2011 Xie Lei - Make a line - oil on linen, 200 x 320 cm
Dans des sociétés saturées d’images et d'objets, expliquer l’art actuel est une nécessité pour que chacun·e puisse développer son regard et ses rapports au monde. Les artistes contemporains interrogent nos manières de voir – et de penser. Le décodage de leurs œuvres nous aide à saisir des enjeux de notre environnement. Leurs travaux sont-ils complexes ? Moins que notre société !

 

« Si le grand public se désintéresse de l’art contemporain, c’est qu’il manque de matériaux d’analyse et de temps pour les construire. » Gilles Barbier

Fabrice Hyber : « Je rapprocherais mon activité par rapport à l’image de celle de l’éclaireur. L’artiste donne au spectateur les éléments lui permettant de relier son attitude et ses idées. Il favorise une conscience des rapports entre le corps et la pensée. »

Nous sortirons des sentiers battus et rebattus. Les sempiternelles Monet, Duchamp, Picasso, Matisse et Warhol, seront convoqués si, et seulement si, ils s’avéraient utiles pour comprendre les œuvres que nous analyserons.

François Morellet : « Ils [les arts plastiques] doivent permettre au spectateur de trouver ce qu’il veut, c'est-à-dire ce qu’il amène lui-même. Les œuvres d’art sont des coins à pique-nique […] où l’on consomme ce que l’on apporte soi-même. »

Chaque conférence s’articulera autour d’une dizaine d’œuvres. Nous nous intéresserons aussi bien à des peintures et des sculptures, qu’à des installations, des vidéos et des performances. Nicolas Bourriaud, auteur de L'Esthétique relationnelle, a écrit en 1999 : « Il s’agit de retrouver les moyens de l’échange : l’art contemporain n’a plus pour but de produire des objets, mais des rapports au monde, des modèles de fonctionnement mis en mouvement dans des entreprises. »

Qu’en est-il vingt ans plus tard ? Dès 2003, Dominique Baqué faisait le constat suivant : « jamais sans doute, depuis les avant-gardes, l'art ne s'est montré aussi impuissant, naïf, infraconceptuel, inopérant ».

Nous pensons que des artistes du XXIe siècle, encore trop peu connus, continuent à relever le défi de proposer des œuvres profondes. 

Les deux autres visio-conférences du cylcle se dérouleront les 1er et 22 avril.

______________

Jeudi 11 mars à 19h

Visio-Conférence 

Animée par Raphaëlle Fonfroide de Lafon

Lien de réunion Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/82477381533?pwd=RE55cVFpMFpSTzJ4R1F2SkhMa1N3dz09

ID de réunion : 824 7738 1533

Mot de passe : art?

_______________


Télécharger le programme

 COVID 19 - Veuillez prendre en compte que la reprise en présentiel du cycle de conférences en histoire de l'art reste suspendue à l'évolution du protocole sanitaire.



Commentaires