Suite au report de sa tournée européenne, annulation du concert de Klô Pelgag du vendredi 28 janvier

PAS A PAS...DES ATELIERS AU SPECTACLE, AVEC LA COMPAGNIE POC

Découvrez un retour en image sur le projet de la classe de 6eB du collège, dans le cadre du spectacle BPM à l'espace Jean Vilar samedi 5 juin.

La classe de 6e culturelle et sportive avec Mikis de la compagnie POC, sur la scène de l'espace Jean Vilar
 

De A jusqu'à Z en passant par BPM...

Après l'année scolaire difficile que l'on connaît, les élèves de la 6eB culturelle et sportive du collège Dulcie September ont enfin pu vivre une belle expérience artistique et humaine, hors les murs de leur établissement. Sous l'impulsion de Géraldine Brunet leur professeure principale, du pôle développement culturel et du service des sports de la ville.

Ils·elles ont d'abord découvert une discipline : la body percussion (ou percussion corporelle), à cheval entre la musique, la danse et pourquoi pas les arts du cirque, comme c'est le cas avec la compagnie Poc. L'un des trois membres de ce trio bondissant, Mikis, tout droit débarqué de sa Bretagne iodée, s'est montré fin pédagogue et a su transmettre sa passion en seulement deux ateliers aux jeunes pousses arcueillaises.

Cette aventure a mené les élèves ensemble de l'initiation à l'apprentissage, du travail à la finalisation de 5 minutes de chorégraphie rythmique collective, offerte à leurs famille et aux spectacteur·trice·s réuni·e·s dans la grande salle de l'espace municipal Jean Vilar, en première partie de BPM.

Mine de rien la 6eB a fait plus que taper des mains et des pieds en rythme. Ce beau projet leur a inculqué·e·s de nombreuses notions et savoirs être: les phases de construction d'une représentation artistique scénique; la cohésion collective dans un même but, être en rythme, synchronisé·e·s; sentir que chaque élément du groupe apporte sa pierre à l'édifice, et que sa place est importante, partir à la rencontre d'un artiste professionnel, partager avec lui la création, le travail, l'échange; partir à la rencontre d'un public, entrevoir ce qui se joue dans la mise en scène...

Samedi 5 juin c'était aussi la reprise (enfin) et en même temps la clôture de la saison des spectacles vivants à l'espace Jean Vilar. Applaudissements fournis (et en rythme bien sûr) à la compagnie Poc à qui l'on souhaite de beaux lendemains.

Et voici le film pour les souvenirs :

 






Commentaires